Armoiries Mertens de Wilmars

Mertens et Mertens de Wilmars

Un premier emblème héraldique lié aux Mertens est découvert sur une pierre tombale du XVIIIème siècle dans l’église de Boom: couleur inconnue à une nef à la voile en forme de trapèze gonflée par le vent. Le chanoine E. Steenackers a relevé ces armes dans ses « Notes historiques et généalogiques » avant la démolition de l’église en 1848. Ces armoiries ont tout à fait du sens avec les métiers de bateliers des premiers Mertens.




De gueules à la bande échiquetée d’argent et de sable de deux tires accostée de deux roses du second, barbées de sinople. 
(source : EPNB, 1994, p. 133.)

Deux premiers rameaux annoblis le 16 mars 1967:

Armes: De gueule à la bande échiquetée d’argent et de sable de deux tires, accostées de deux roses d’argent, barbées de sinople. L’écu sommé d’une couronne de baron, surmonté d’un heaume d’argent, couronné, grillé, colleté et liseré d’or, doublé et attaché de gueules, aux lambrequins de gueules et d’argent. Cimier: un lion issant d’argent, tenant de la dextre une branche de mertensia au naturel, fleurie de gueules. Devise: DEO REGI PATRIAE, de gueule sur un listel d’argent. Supports: deux licornes regardantes d’argent, accornées de sable et d’argent

< Armoiries de Josse Mertens de Wilmars avec la couronne de baron et la fleur de Mertensia ainsi que des licornes en tenants (à rapprocher de la licorne de Kruybeke sans doute).

Armoiries concédées à Eugène Mertens le 20 janvier 1955:

Armes: De gueule à la bande échiquetée d’argent et de sable, accostées de deux roses d’argent, barbées de sinople. Heaume d’argent. B et Lambrequins de gueule et d’argent. Cimier: Lion issant d’argent tenant de la dextre une épée d’or. Devise: DEO REGI PATRIAE, de gueule sur un listel d’argent.
source : État présent de la noblesse du royaume de Belgique, 1965, p.380)